Sélectionner une page

Comment choisir sa roue électrique ? Idéal pour la campagne et les villes ?

Vous aimez les engins de déplacement individuel ? Vous avez sûrement déjà entendu parler de la roue électrique. Ou bien si vous êtes en ville, vous en avez déjà plusieurs fois croisé sur les trottoirs. Cet appareil innovant a révolutionné la manière dont les gens se déplacent. Si cela vous intéresse d’acquérir ce genre de dispositif, vous aurez besoin d’un certain nombre d’informations. Dans ce dossier, on a regroupé pour vous toutes les données qui pourront vous être utiles en rapport avec la roue électrique.

Devenu très populaire de nos jours, la roue électrique attire de plus en plus de particuliers, notamment des jeunes. Découvrons son histoire, son fonctionnement, son application, la législation qui encadre son usage, les éléments à prendre en compte lors du choix de l’appareil, le cout de la roue électrique, l’apprentissage de la conduite et le moyen d’interagir avec la communauté des utilisateurs.

Origine de la roue électrique

La roue électrique est un véhicule de déplacement personnel. Il s’agit d’une version électrique du monocycle. Ce dernier se reconnait généralement par sa conception sans chaine, son pédalier et manivelles installées sur l’axe de la roue.

Le premier monocycle a vu le jour dans les années 1850. En raison de sa manipulation un tantinet compliquée, il trouvait généralement sa place dans l’univers du cirque. Toutefois, aujourd’hui, ce véhicule intègre quelques disciplines sportives dont le monocycle trial et le monocycle street. Il a aussi permis la création de nouveaux sports collectifs notamment le hockey sur monocycle et le mono-basket.

Depuis l’apparition du premier monocycle, de nombreux progrès ont été réalisés. En 2011, l’Américain Shan Chen a eu l’idée d’intégrer un mode de fonctionnement électrique au monocycle. Les pédales ne sont plus donc mobiles. Elles se fixent au châssis. La roue électrique ne contient plus de selle contrairement au monocycle traditionnel.

Il faut pourtant souligner que Shan Chen n’a inventé qu’une partie de la roue électrique. En effet, le dispositif créé par l’Américain utilise le système d’auto stabilisation déjà visible à l’époque sur les gyropodes de la firme Segway. Cependant, on ne peut pas non plus se permettre de dire que Segway est l’inventeur d’un tel système. On le doit à un certain Dean Kamen ou encore Charles Taylor, deux personnes ayant déposé le même type de brevet pour le même système à des époques différentes.

Peu importe la personne qui est à l’origine de la roue électrique, tout ce qu’on sait c’est que le système a changé le quotidien de nombreuses personnes. On se contente donc d’exprimer notre reconnaissance à tous les ingénieurs et inventeurs qui ont contribué à sa conception. Maintenant, il est temps de vous faire découvrir le mode de fonctionnement de la roue électrique.

Fonctionnement de la roue électrique

Si vous voulez acheter une roue électrique, il est important que vous compreniez d’abord son mode de fonctionnement. Commençons par citer les différents composants de l’appareil.

En effet, la roue électrique est constituée d’un moteur électrique, sans lequel la roue ne peut pas tourner. Il est également muni de batteries rechargeables, qu’il faut garder bien chargées pour pouvoir aller plus loin avec sa roue électrique. Ce véhicule individuel est également doté d’une carte mère, des gyroscopes et ainsi que des câbles reliant les différents composants. Toutes les pièces sont installées dans une coque rigide qui préserve l’intégrité du système en cas d’accident ou choc important.

Parmi ces composants, trois jouent un rôle important dans la stabilité de la roue électrique à savoir le moteur, la carte mère et les gyroscopes. Notez que c’est la mission de la carte mère de repérer l’angle d’inclinaison de la roue. C’est ce composant qui envoie au moteur des signaux pouvant lui permettre de réguler la puissance ou la vitesse afin d’offrir une meilleure stabilité à la roue. La carte mère indiquera donc au moteur si le conducteur s’incline vers l’avant ou l’arrière, la gauche ou la droite.

Comment avancer avec la roue électrique ? Comment freiner avec la roue électrique ? Le principe de fonctionnement de la roue électrique est très facile à comprendre. En effet, si vous voulez avancer, il vous suffit de vous pencher vers l’avant. Le capteur indiquera au moteur votre position et fera agir en conséquence le moteur. Il n’y a pas de bouton à presser pour vous arrêter ou freiner, il vous suffit de vous pencher vers l’arrière, cela indiquera au système votre intention.

Ce qu’il faut aussi savoir sur la roue électrique, c’est qu’elle dispose d’un système de freinage régénératif. Cela revient à dire qu’elle récupère l’énergie employée pour le freinage. Le moteur de la roue s’apparente ainsi à un générateur d’énergie. En faisant augmenter l’autonomie de l’appareil, il permet donc un déplacement écologique et économique.

Est-ce que la roue électrique est sécurisée ? En fait, cet engin est équipé d’une fonction appelée tiltback. Qu’est-ce que c’est ? C’est un dispositif qui vous empêche de dépasser la vitesse maximale annoncée par le fabricant, un manœuvre qui pourrait vous causer un accident ou entrainer une chute grave. Cette fonction va ajuster automatiquement l’assiette de la roue pour vous contraindre à réduire votre vitesse ou à freiner. Le tiltback s’accompagne généralement d’avertissements sonores.

Est-ce que la roue électrique dispose d’un antivol ? Évidemment, la plupart des modèles est muni d’un système de verrouillage. Comme sur les voitures, vous pouvez tout à fait verrouiller votre moyen de déplacement à distance. Il est même possible avec certains modèles de recevoir des alertes sur son mobile en cas de vol ou contact suspect avec la roue.

 

À quoi sert la roue électrique ?

La roue électrique attire de plus en plus de jeunes en raison de son aspect ludique. Se balader avec une roue électrique est devenu à la mode en milieu urbain. Les jeunes se servent de cet engin pour se promener juste entre copains. Certains disent que c’est plus pratique que le vélo. D’autres sont tout simplement séduits par le design futuriste de l’appareil. Reconnaissons-le, se promener avec une roue électrique est très divertissant. Nombreuses sont les jeunes qui économisent leur argent de poche de plusieurs mois ou années pour se procurer une roue électrique et ressembler à leurs amis.

Il faut cependant noter que la roue électrique n’est pas du tout réservée à des usages récréatifs. Vous pouvez également vous en servir comme moyen de déplacement pour vous rendre au travail. Au lieu d’utiliser votre voiture personnelle, vous pouvez monter sur votre roue électrique et profiter de sa grande praticité. N’oubliez pas que cet engin est conçu pour être facilement transportable. Léger et compact, il se range sans problème sous votre table de bureau, sans déranger vos collègues ni attirer l’attention de quiconque.

Outre le travail, la roue électrique se présente aussi comme un mode de déplacement pratique et économique pour faire ses courses. Vous n’êtes pas obligé de sortir la voiture du garage pour chercher du pain à la boulangerie du coin. N’oubliez pas que rouler sur une roue électrique est aussi plus rapide et moins fatiguant que la marche à pied.

Outre l’usage personnel, la roue électrique permet une application dans le domaine professionnel. On rencontre aujourd’hui des sociétés qui mettent à la disposition de leurs livreurs une roue électrique afin de leur faire gagner du temps. N’oubliez pas que la roue électrique ne craint pas les bouchons. Elle peut circuler en toute facilité dans les endroits étroits. On trouve également des agents de sécurité qui se servent de ce dispositif comme un véritable outil de travail pour effectuer leurs rondes de surveillance. Non seulement la roue électrique leur facilite la tâche, mais améliore également leur efficacité. En plus, elle leur évite trop de fatigue à la fin de la journée.

Il faut noter que les roues électriques sont capables de rouler sur plusieurs types de terrain. Elles sont en mesure de circuler sur de la terre, de l’herbe et de l’asphalte. Cela s’explique par la grande souplesse et largeur de leur roue. La roue électrique est aussi praticable sur les pavés, à condition que ceux-ci ne soient pas en mauvais état. Le goudron, le ciment et la terre plate restent tout de même ses terrains de prédilection. Il faut par contre éviter de rouler sur du sable au risque d’endommager la mécanique de la roue.

La réglementation relative à la conduite d’une monoroue

La législation concernant la fabrication et la conduite d’une roue électrique est variable selon les pays. Tout d’abord, en France, en ce qui concerne la fabrication, les fabricants doivent respecter le texte de loi selon lequel une roue électrique ne peut pas rouler à plus de 24km/h. Il est aussi précisé qu’il est interdit de rouler sur les chaussées avec cet engin.

De plus, la roue électrique n’est pas classée dans la catégorie des véhicules motorisés comme les deux roues. Selon la loi française, elle est qualifiée comme un simple accessoire piéton au même titre que les skates, trottinettes, rollers…. Elle doit donc être utilisée comme tel. De ce fait, son usage est libre sur les trottoirs. Quoi qu’il en soit, il est prohibé d’y rouler à plus de 6km/h afin de protéger les autres usagers.

Cette règle est aussi valable en Belgique où les usagers de roue électrique sont également classés comme des piétons. Ils doivent donc aussi se soumettre aux différents règlements qui régissent les piétons. Outre le code de la route, il est donc aussi obligatoire de respecter les règles de courtoisie envers les autres piétons.

Enfin, pour votre sécurité, n’oubliez pas de porter un casque, un éclairage et un gilet de sécurité pendant la conduite d’une roue électrique.

Apprendre à conduire une roue électrique

Tout le monde est-il capable de conduire une roue électrique ? Voilà une question que pourrait se poser tout débutant. En effet, 98% des utilisateurs passent avec succès l’étape de l’apprentissage. Il est vrai que pour tout le monde, les premières minutes ne sont pas faciles.

Cela s’explique par le fait qu’on a du mal à maintenir une certaine souplesse lorsqu’on a peur de tomber. Or, la contraction des membres causée par cette sensation ne nous permet pas d’avoir un bon équilibre.

De l’entrainement est tout de même nécessaire pour développer certaines capacités motrices nécessaires à la conduite d’une roue électrique. Car évidemment, personne n’est né avec le réflexe de se pencher vers l’avant pour avancer ou de pencher un peu vers l’arrière pour diminuer la vitesse.

Dans le cas où vous apprenez seul, n’oubliez pas de porter des accessoires de protection pendant vos premières séances. Il faut bien sûr oublier les talons hauts. Pensez également à porter des vêtements qui couvrent les bras et les jambes. Notez toutefois que même si vous maitrisez la conduite d’une roue électrique, ces accessoires vous seront indispensables pour votre sécurité. Ils vous protégeront en cas de chute et vous évitera un séjour à l’hôpital.

Si vous voulez apprendre la roue électrique sans être accompagné, ne vous aventurez pas sur un terrain accidenté. Pour acquérir les bases, il vaut mieux choisir une surface plate sans irrégularités ni autres obstacles. Avant la conduite, il est crucial de jeter un œil sur la pression de vos pneus et le niveau de charge de la batterie.

A noter cependant que l’aide d’une personne expérimentée peut vous aider à réduire la durée d’apprentissage. Le travail d’équilibre devient plus simple lorsqu’on est accompagné. Toutefois si vous n’avez pas le choix, sachez que si vous tenez à savoir comment conduite une roue électrique et êtes prêt à tout pour arriver à la maitriser, avec le temps vous allez parvenir à conduire votre roue comme un pro.

Si vous avez des difficultés d’apprentissage, vous pouvez également trouver en ville des établissements proposant des formations sur la conduite de la roue électrique. Vous pouvez aussi rencontrer sur des forums de discussion en ligne dédiés aux usagers et passionnés de roue électrique, des âmes charitables disposés à vous offrir des cours de conduite gratuits dans votre ville ou quartier. Si vous avez de la chance, vous pourrez même tomber sur des gentilles personnes qui pourront mettre à votre disposition pendant quelques minutes leur roue électrique afin que vous puissiez l’essayer gratuitement et voir si un tel engin vous convient.